Ouvre les yeux dans les yeux que tu crois avoir ouverts

Cette citation de Christiane Singer prend un sens tout particulier dans le chemin vers « être meilleur » pour ou avec les chevaux.

Ces êtres merveilleux, capables de communiquer en silence, qui ressentent nos états d’âme et y réagissent sans filtre : fuite, attirance, rejet…

Ces animaux qui savent propager leurs émotions et donc leur bien-être sans retenue.

Combien de moments magiques pendant ma pratique ! Ces instants où le compagnon de pré vient profiter du soulagement de l’autre. Voir ce cheval inconnu, que je n’ai pas touché, venir se blottir, la tête près du sol, pour un moment de sérénité pure… ou encore comme récemment, se coucher carrément auprès de celui que j’ai entre les mains, et les voir prendre plaisir ensemble, se détendre en phase…

Il suffit de savoir observer pour prendre la mesure de ce qui nous échappe dans la roue infernale du quotidien. L’instant présent, l’Amour ambiant, la bienveillance, le silence qui n’en est pas un : brise, oiseaux, feuilles, respirations, transit… Bref, la Vie 🙂

Publicités

Une réflexion sur “Ouvre les yeux dans les yeux que tu crois avoir ouverts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s