La boîte percée

Contenir l’excitation sans augmenter la pression.

Garder la concentration sans frustrer son élève.

Enfermer son énergie dans une boîte qui laisserait filtrer l’acceptable, l’expressivité des gestes sans brutalité.

Contrôler sans force physique, mais par un dosage délicat entre gestuelle, regard, sourires, temps de pause et temps de « laisser aller ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s