Intention ou émotion

Un cheval se travaille dans l’intention et non dans l’émotion.

L’amour et la colère sont voisins, passer de l’un à l’autre est aisé pour une contrariété ou une autre. Travailler dans l’émotion mène donc à des réactions déconnectées de la réalité de la situation. Un exercice est proposé : « Cherche la solution! »

Et non : « Fais-moi plaisir, s’il te plait » ; qui mène rapidement à : « Je t’en veux, tu ne me rends pas l’amour que je te porte ».

L’intention est neutre : nous avons un objectif, nous nous y tenons. Avec patience, réactivité et le plus de calme possible. Il n’y a ni rancœur, ni trouble, ni excitation, ni peur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s